Cher.e photographe de famille passionné.e, 

 

Est-ce que tu ressens une certaine solitude derrière ton écran ?

As-tu l’impression de devoir réfléchir tout.e seul.e et trouver par toi-même des solutions au moindre problème ?

A garder la motivation au beau fixe ?
et à  voir la lumière au fond du tunnel de la peur et des incertitudes ?

Crédit Photo : Julie Laraigné

C'est tout à fait normal que de tels sentiments t'envahissent parfois ! C'est sans douté lié à cette fameuse solitude des photographes...

Nous avons choisi un métier qui nous pousse à être la plupart du temps seul.e (en apparence),

à mener la barque qui nous permet à la fois de payer les factures et de s’autoriser à croire qu’on peut (continuer à) vivre de notre passion.


Oui, mais au delà de cette solitude physique, que tu peux ressentir en rejoignant ton bureau en ce lundi matin,
alors que la plupart de tes connaissances rejoignent un groupe pour partager une mission, une expérience (école, travail…),

 

saches que tu n’es pas seul.e !

Nous avons bien connu toutes les trois ce sentiment de solitude,, qui peut nous envahir en tant que photographe,

 

cette impression d’avoir le cerveau en fumée à force de se torturer l’esprit,

ce besoin de partage et d’échanges qui permettent de sortir du cercle vicieux des questions incessantes. 

 

C’est pourquoi nous souhaitons, dans ce premier article à ce sujet, te proposer quelques pistes pour te sentir moins seul.e … 

Tout d’abord, sache qu’en réalité, 

TU N’ES PAS SEUL.E !!!

Et qu’au contraire, tu as la possibilité de te constituer une équipe du tonnerre ! Celle que tu choisis !

Crédit Photo : Julie Laraigné

Une équipe qui partage ton ambition,

 

auprès de qui tu peux puiser une belle énergie, qui te pousse à la réflexion dans la bienveillance,

 

et t’aide à voir le joyau qui grandit à l’intérieur de toi et que tu n’arrives pas encore à voir totalement.

 

Cette équipe, elle existe peut-être déjà virtuellement ou non… 

Ce sont ces échanges entre collègues qui t’apportent le coup de boost dont tu as besoin, qui t’éclairent sur le blocage que tu rencontres, qui t’aident à prendre du recul et qui t’inspirent.

 

Et qui peuvent t’aider à sortir de cette solitude de photographes. 

 

Dans défi de ce lundi, on voulait te proposer de te constituer une équipe : un duo, un trio, un groupe plus grand si tu le souhaites. 

NOTRE CONSEIL :

Peut-être l’as tu déjà vu passer sur Instagram cette semaine au travers de notre #défidulundiDLV,

mais ce conseil est tellement précieux à nos yeux qu’il devait aussi avoir sa place ici ! 

 

On t’invite à :  

te constituer une équipe : un duo, un trio, un groupe plus grand si tu le souhaites. 

 

Et d’officialiser cette équipe,

en proposant à un.e collègue de travailler en commun de temps en temps,

de s’entraider régulièrement, dans la bienveillance.

C'est juste dingue comme ça motive et ce qu'on apprend quand on travaille ensemble en toute transparence, sans filtre, et avec des rdv réguliers !
Carole
en commentaire du #défidulundiDLV
Crédit photo : Amélie Pelletier Photography

Nous sommes de plus en plus de photographes à croire que c’est en s’appuyant sur le partage que l’on grandit tous !

 

Et en particulier dans cette communauté qui s’est créée autour de la notion de partage.

 

Alors on t’invite vraiment fort, à contacter une ou des personnes qui t’inspire, pour mettre en place ces temps d’échanges réguliers pour vous booster réciproquement ! 

des photographes de familles pendant la formation Quintessence de Documenter la vie
Crédit photo : Julie Laraigné

LA FORCE DES TEMPS DE RENCONTRE ENTRE PHOTOGRAPHES

pour lutter contre la solitude

Peut-être l’as tu suivi en story sur notre compte Instagram, 

hier, on a vécu une journée magnifique, 

de rencontre, de partage, d’échanges…

de rupture de solitude. 

travailler dans un endroit inspirant - photographe de famille
Crédit photo : Amélie Pelletier Photography
se former quand on est photographe de famille, s'inspirer, se connaître, se ressourcer
Crédit photo : Amélie Pelletier Photography

Les échanges Informels

En toute simplicité autour d’un café dans un lieu sympa, sans autre objectif que de se rencontrer, et papoter, nous avons vécu un temps très fort ! 

A cette occasion, nous avons pu échanger sur nos quotidiens de photographes de nos astuces, de nos idées, de nos difficultés.

 

Et à observer le joli brouhaha dans le café, on peut t’assurer qu’il y en a eu du blablatage !!! 

 

Une vingtaine de collègues, débutants ou non, installés ou non, avec les yeux qui pétillaient de cette jolie parenthèse. 

 

Nous en sommes tous sortis grandis, des uns des autres, et plus apaisés aussi. 

 

De savoir que nos questions pouvaient parfois trouver réponse très simplement… en demandant à d’autres ! ;

de savoir que d’autres personnes partagent les mêmes difficultés, les mêmes doutes, les mêmes besoins aussi ;

de découvrir de nouvelles ressources, en soi et chez les autres. 

C’est pour tout ça que l’on a créé Documenter la Vie,

pour favoriser ces temps d’échanges entre collègues qui nous font grandir chacun,

et nous aident à se sentir toujours plus sereins et inspirés par notre métier de photographe. 

Alors quel bonheur d’avoir pu vivre cette expérience, où chacun avait pleinement sa place !
Nous avons toujours plus la certitude que de tels temps sont précieux.
Et avons très envie de renouveler cette expérience « Câlin Party » prochainement !

♥ MERCI à chacun d’entre vous d’être le coeur de Documenter la Vie, et de porter haut les valeurs qui nous sont chères ♥

Les fondatrices de Documenter la vie, Elodie Forot, Julie Laraigné et Nicole Gevrey
Merci à @Documenterlavie pour cette journée riche en motivation, apports, remise en question, émotions...
Léa
Participante de la Câlin Party du 20 janvier 2020

Les échanges sur les temps de formation

Nous reviendrons très vite te donner des nouvelles pistes pour rompre la solitude,

et notamment grâce aux temps d’échanges plus formels que peuvent être les formations, workshop, conférence….

… parce que lors de la conférence que nous avons vécue hier :

 « Comment préparer ton année pour tout déchirer en 2020 » ;

il s’est passé milles choses qui pourraient aussi te donner des pistes.

 

 

D’ailleurs, 

la plupart des participants de l’édition 1 de Quintessence étaient présents hier à la conférence, 

et bien que l’on suive quasiment quotidiennement la richesse des échanges de cette « Quintessence Family », 

de les voir ensemble continuer à se booster, se ressourcer, s’enrichir, se faire plein de câlins aussi 😉 , se pousser toujours plus loin… 

depuis septembre, ils ont rompu ce sentiment de solitude, et répètent régulièrement combien c’est précieux ! 

 

Cela nous donne envie de te rappeler que :

La prochaine édition de Quintessence aura lieu du 29 mars au 03 avril 2020,

dans notre cocon de Cavaillon. 

Alors si tu sens que vivre une expérience humaine qui te permette de rencontrer des collègues partageant tes valeurs et créer des liens particulièrement fort, rompre sur la durée avec ce sentiment de solitude des photographes, 

 

(et accessoirement faire un vrai travail de fond sur ta démarche de photographe de famille ;-)), 

 

alors il est encore temps de t’offrir ce magnifique cadeau !

formation motivante pour photographe de famille, Quintessence de Documenter la vie
Crédit photo : Amélie Pelletier Photography
formation pour photographe de famille, le lien entre le personnel et le professionnel
Crédit photo : Amélie Pelletier Photography
l'apprentissage demande de pouvoir prendre du temps pour assimiler - formation pour photographe de famille Quintessence
Crédit photo : Nicole Gevrey